Le lièvre de Vatanen, Arto Paasilinna

J’ai fini ce livre dans la salle d’attente du médecin, comme quoi il y a du bon de ne pas pouvoir prendre rendez-vous. Ce n’est pas que je n’ai pas aimé l’histoire, plutôt que je ne prenais pas le temps de le lire, d’autant qu’il est difficile lorsque la lampe de chevet ne marche pas ou qu’il fait chaud.

Inspiré d’une histoire réelle nous dit-on dans l’épilogue, Le lièvre de Vatanen, est le premier roman du finlandais Arto Paasilinna paru aux éditions Denoël. J’ai découvert cet auteur avec son roman Le cantique de l’apocalypse joyeuse, puis avec Le fils du dieu de l’orage. Ces trois romans se lisent très bien, l’auteur sait nous accrocher, avec parfois même des notes d’humour, afin de donner plus de légèreté à ses histoires. Concernant Le lièvre de Vatanen, on peut lire en quatrième de couverture « Il [Arto Paasilinna] invente un genre : le roman d’humour écologique. ». Effectivement, les romans du Finlandais sont très axés sur la nature, comme ici où il est question d’un lièvre, un ours, et une vie loin de la civilisation. Pour autant, Vatanen – personnage principal donc – n’est pas complètement coupé du monde, vivant en ermite reclus sur lui-même.

Un roman à lire si vous voulez vous détendre, passer un moment de lecture agréable, et sans prise de tête.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s