Le thé, cette histoire d’amour.

Je vous parlais ici de ma visite à l’exposition sur le thé au musée Guimet, à Paris.

Tout à commencé fin 2005, lorsque j’ai lu que le thé était riche en anti-oxydants, donc bon pour lutter contre le vieillissement de la peau. Ne buvant pas de café, la seule boisson chaude que je consommais était le cacao. Mes débuts avec le thé ont été un peu laborieux, mais cette histoire d’anti-oxydants m’a poussée à ne pas renoncer trop vite.

Avec le temps, je me suis rendue compte que plusieurs membres de mon entourage consommaient également du thé, en alternance avec le café, et toujours acheté en grande surface, pour ne pas citer de marques. Je vous avouerais que j’étais pareille, jusqu’à il y a un an ou deux, où j’ai eu envie de tester d’autres saveurs de thé. Pour moi, tous les cafés ont plus ou moins le même goût, ce qui n’est pas le cas avec les thés, ce qui je pense contribue à son succès. De plus, le thé froid ou glacé permet de mieux se désaltérer l’été, pour varier un peu de l’eau.

Mes premiers achats de thé « en vrac » se sont faits via Le Palais des Thés (en boutique puis en ligne). Mes préférés :- le thé genmaicha, que je trouve particulièrement désaltérant, et qui attire par la présence de riz grillé dans sa composition.
– le thé fleur de geisha, qui comme son nom l’indique a un goût légèrement fleuri.
le thé des enfants, sucré et fruité pour ceux qui ont du mal à consommer du thé.
– le thé Guimet, créé spécialement à l’occasion de l’exposition à Paris, au bon goût fleuri.

Lors de mon passage dans la capitale, j’avais acheté Winter in Lov de la marque Lov Organic, qui a rencontré un franc succès au près des personnes qui l’ont goûté.

DSCF7628

D’autres thés intéressants :
– thé au fenouil, que j’ai acheté en Allemagne, qui peut être consommé chaud ou froid, particulièrement recommandé pour les bébés et les femmes allaitantes si je ne me trompe.
– thé à l’hibiscus, découvert au Starbucks, acheté dans une boutique allemande également, probablement mon plus gros coup de cœur jusqu’à présent. Chaud l’hiver, froid l’été, il a un petit goût sucré qui fait toute la différence, et sa couleur rouge attire le regard et rappelle les jus de fruits rouges dont je suis friande.
– le tchai thé ou thé masala de Yogi Tea, mais également en consommation au Columbus Café, ou encore en suivant une recette trouvée sur internet. Il s’agit de façon générale d’un thé noir, avec des épices (gingembre, cannelle, cardamome, clous de girofle), et du lait. Ce thé épicé vient d’Inde, et j’ai envie de dire qu’il est à la mode en ce moment.
– enfin la marque Stash, découverte lors d’un swap organisé sur swap-bot, dont je n’ai pas encore cherché à passer commande et par conséquent je ne sais pas s’ils livrent en France.

DSCF7635

Sinon, je n’aime pas les thés noirs, bien que cela dépend aussi de la composition. Les thés dits russes ne reçoivent pas non plus l’aval de mon palais, de même que le thé à la fraise du Palais des thés. De ce côté là, si je peux humer un thé avant de l’acheter, je saurai à l’odeur si je vais aimer ou non.

Et vous, buvez-vous du thé? Quelles sont vos préférences en la matière? A quel rythme en consommez-vous?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s